Bilan de mi-mandat : Rendre compte en toute transparence

Actualités

En 2020, le mandat a débuté par l’élaboration du projet de territoire. Une démarche nouvelle et prospective pour guider l’action, fixer les enjeux et échéances de l’intercommunalité. L’occasion également de communiquer largement sur son rôle et l’impact de ses interventions. À mi-parcours, le bilan de mi-mandat a été distribué en même temps que le magazine L'ECHO, vous donne un état des lieux des actions mises en œuvre.


Présentation de la démarche qui a conduit à l'élaboration du bilan de mi-mandat par le président de la 3CM Philippe Guillot-Vignot :

" Il me semblait en effet nécessaire d’établir, à mi-parcours, un point d’étape sur les différents projets qui se sont concrétisés depuis l’installation du conseil communautaire en mars 2020.

Le démarrage du mandat a été marqué par la rédaction d’un projet de territoire, élaboré avec le concours des conseillers communautaires et la participation des habitants. Son rôle : fixer une feuille de route claire et lisible, un guide de notre action. En un mot, fixer une stratégie visant à structurer le développement de notre territoire pour les six années à venir, voire au-delà.

Construire un projet de territoire est une démarche forte et volontariste, qui n’est pas entreprise par toutes les intercommunalités. Mais après trois années de travail, où en sommes-nous ?

Vous trouverez dans ce recueil une cinquantaine de projets concrets, déclinée dans le cadre des six politiques publiques retenues et reposant sur les trois défis que nous avons choisis de relever : le défi de la transition écologique, le défi de la citoyenneté et le défi du numérique.

Notre objectif est, plus que jamais, de faire comprendre l’action de l’intercommunalité auprès des habitants, action qui s’inscrit dans une logique de coopération : la 3CM est un partenaire des communes, un facilitateur qui vise l’intérêt général, sans dogmatisme.

La 3CM a aussi l’ambition de créer des liens partenariaux indispensables avec les autres territoires : les intercommunalités voisines de l’Ain et du Rhône, la Métropole de Lyon, le Département… Notre dynamique de développement, dont peuvent profiter les neuf communes membres, doit également s’appuyer sur cette synergie. "

Sur le même thème