Accueil du site > Mobilité & Transport > Mobilité verte > La Côtière agit pour la mobilité

La Côtière agit pour la mobilité plus durable.

Contenu de la page : La Côtière agit pour la mobilité plus durable.

La Communauté de Communes de la Côtière à Montluel et plusieurs de ses partenaires ont participé le jeudi 7 juin 2018 au Challenge régional de la mobilité organisé par la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Cette journée est un véritable outil de promotion et de sensibilisation aux modes de transports alternatifs à la voiture individuelle, destiné à toutes les entreprises, administrations ou associations. Le jour J, chacun est invité à laisser sa voiture individuelle au garage au profit de la marche, du vélo, des transports en commun et bien entendu du covoiturage pour effectuer son trajet domicile-travail. Des prix seront ainsi remis aux entités qui auront économisé le plus de kilomètres dans la journée.

Les salariés de la 3CM se sont mobilisés.

27 de 49 salariés présents de la Communauté de Communes dans ce challenge, (soit 57,45% de participation). Ils ont parcouru :

  • 59,9 km à pied,
  • 180,2 km à vélo,
  • 110 km en bus,
  • 10 km en train,
  • 551,7 km en covoiturage
  • et 63,1 km en voiture électrique.

La Communauté de Communes a fait du transport un axe important de sa stratégie de développement de l’offre de services auprès des habitants et des usagers. Ce volontarisme s’illustre à travers la requalification des voiries en zones d’activités économiques, la mise en place d’un schéma directeur modes doux, la construction de parkings de covoiturage ou encore le développement de la mobilité électrique.

Une première étude révèle que sur les 12 000 actifs du territoire, 40 % d’entre eux restent travailler sur place. Et pour les 11 000 emplois recensés sur la Communauté de communes, 44 % sont occupés par des habitants de la 3CM. Un constat qui confirme le besoin de développer des modes de transport complémentaires sur le territoire.

Un schéma directeur modes doux.

Depuis quinze ans, le territoire gagne 300 habitants supplémentaires tous les ans. Preuve de son attractivité, 200 emplois sont créés chaque année. Pour accompagner un tel essor et faciliter les déplacements, la 3CM a opté pour la réalisation d’un schéma directeur des itinéraires modes doux. Après un diagnostic qui établira les pratiques cyclables actuelles, les habitudes des piétons ou encore l’identification des projets d’aménagement, l’enjeu sera de déterminer les nouveaux tracés prioritaires, ainsi que les connexions avec les réseaux existants. Ainsi le travail réalisé devrait déboucher sur la création de liaisons douces sur l’ensemble du territoire.

Du transport à la demande pour 2019.

Afin d’aller plus loin dans cette stratégie, les élus ont décidé de lancer une démarche de développement de Transport à la demande (TAD). Contrairement à des lignes de bus classiques, le TAD fonctionnera par réservation et permettra une gestion souple et réactive des flux de voyageurs. Pour 2018, la 3CM définira les modalités de la mise opérationnelle de ce service en vue d’une ouverture effective courant 2019. Ce projet permettra de proposer une alternative à l’usage de la voiture en desservant les principaux centres urbains, Zones d’Activités Économiques, pôles de services et de commerces du territoire.

Au-delà de ces actions structurantes, le développement de la mobilité douce passe également par un travail partenarial avec les entreprises du territoire, d’où par exemple le déploiement en commun d’une offre de vélos à assistance électrique associée à la mise en place de bornes de recharge.