Accueil du site > Actualités > Inauguration de la station (...)

Inauguration de la station d’épuration communautaire "Les Marais"

Contenu de la page : Inauguration de la station d’épuration communautaire "Les Marais"

La première station d’épuration de Sainte-Croix a été construite en 1980. Elle traite les eaux usées du village desservi par 3.6km de réseaux de collecte. Sa capacité de traitement actuelle est de 500 Equivalent-Habitants (EH). Un poste de relevage situé en amont relève les eaux usées jusqu’à la station.

Cette station d’épuration étant trop vétuste, la nécessité de bâtir un nouvel ouvrage s’imposait. D’ailleurs, la construction de cet équipement a été sollicitée en parallèle par les services de l’Etat (DDT) en raison de la non-conformité de la station actuelle du point de vue des équipements.

La 3CM a inscrit cette construction dans son programme pluriannuel d’investissement et s’est engagée à réaliser les travaux en 2018-2019. Cet engagement a été tenu, car la nouvelle station d’épuration est désormais fonctionnelle.

Elle est dimensionnée pour durer dans le temps. Ces capacités de traitement ont pratiquement doublé et passent de 500 EH à 900 EH, ce qui devrait répondre aux besoins du village à l’horizon 2046.

Une station moderne et écologique.
La nouvelle station d’épuration est implantée à proximité de l’ancienne, sur le haut de la parcelle en bordure de la RD, à l’entrée du village en provenance de Dagneux, hors zone inondable et zone humide. Elle utilise le système de biodisques et des lits plantés de roseaux :
1. Le principe de fonctionnement repose sur 3 modules de biodisques sur lesquels sont xées les bactéries qui vont dégrader la matière organique présente dans les eaux usées.
2. Les effluents pré-traités sont ensuite acheminés vers 6 lits plantés de roseaux afin de finaliser le traitement de la pollution contenue dans les eaux usées.
3. L’eau traitée est récupérée en sortie de lits et évacuée vers la Sereine.
4. La matière organique dégradée est stockée dans les lits plantés de roseaux qui seront curés environ tous les 10 ans.
5. Les boues de curage des lits plantés de roseaux seront épandues en agriculture.

Les avantages de ce procédé sont :

  • la technologie able et robuste à faible consommation d’énergie, - émissions sonores et olfactives très limitées,
  • équipement discret à faible impact paysager.